Ligne Paris - Chambly - Beauvais La SNCF doit réagir, et vite

Communiqué de David LAZARUS, Maire de Chambly

Cela fait maintenant 10 semaines que les usagers du train empruntant quotidiennement, dans leurs trajets domicile-travail, la ligne Paris-Chambly-Beauvais, subissent de nombreux désagréments, retards et autres annulations, consécutifs au conflit social opposant les syndicats de cheminots à leur direction.

La suppression expérimentale des contrôleurs sur cette ligne, décidée par la SNCF, motive le droit de retrait revendiqué par les cheminots et les désagréments qui en découlent pour les voyageurs.

Je note que très peu d’informations ont été apportées par la SNCF à propos de cette expérimentation hasardeuse, qui ne manque pas d’inquiéter les usagers empruntant chaque jour cette ligne ferroviaire.

J’ajoute que les collectivités locales accompagnent les usagers du train, en exerçant comme le fait la région ses obligations légales en matière de renouvellement et de modernisation du matériel roulant, ou en améliorant, comme la Ville de Chambly s’y est employée, les accès à sa gare et en créant de nouveaux parkings sécurisés.

Il est donc urgent que la SNCF assume pleinement, elle aussi, ses obligations et garantisse à chaque usager son droit de voyager dans de bonnes conditions de régularité, de confort et de sécurité.

C’est la raison pour laquelle j’appelle solennellement la direction de la SNCF à prendre au plus vite les mesures nécessaires au rétablissement d’une situation normale sur la ligne Paris-Chambly-Beauvais, et à suspendre immédiatement son expérimentation aboutissant à la suppression des contrôleurs sur cette ligne, une expérimentation qui suscite réprobations et inquiétudes légitimes chez les cheminots comme chez les usagers.

 

 

eZ Publish™ copyright © 1999-2017 eZ Systems AS