Vous êtes dans : Accueil > Vie municipale > Archives Municipalité > Danielle Mitterrand à Chambly

Danielle Mitterrand à Chambly

Vendredi 21 janvier 2011, Chambly recevait une invitée exceptionnelle en la personne de Danielle Mitterrand.

Accompagnée de Michel Françaix, de Emmanuel Poilane et de Louisa Crispe, respectivement directeur et chargée de mission de la Fondation France Libertés, celle qui fut première dame de France de 1981 à 1988 a tout d'abord été accueillie par les enfants du conseil communal des enfants, très impatients et émus de cette rencontre.

Sa visite à Chambly n'était pas un hasard mais faisait écho à la journée de l'eau organisée par la commune le 5 juin dernier.

Très applaudie par les 150 personnes présentes, Mme Mitterrand a entamé une conférence sur le thème L’eau, bien commun de l’humanité puis a pris le temps de répondre aux questions des jeunes Camblysiens.
La présidente de France Libertés a expliqué qu’aujourd’hui, il n’y a pas de politique mondiale de l’eau. Des millions de citoyens à travers le monde souffrent – et meurent !- d’un manque d’eau potable. Avec toute la conviction de l'humaniste qu'elle est, Danielle Mitterrand a fustigé un capitalisme effréné, qui laisse des entreprises privées faire de l’accès à l’eau une source de profit. Un non-sens, car l’eau est un bien naturel.
La Fondation France Libertés intervient depuis 1986 auprès des instances internationales et des gouvernements pour faire évoluer les choses. Afin de sensibiliser le maximum de citoyens, la Fondation relaye le mouvement des porteurs d’eau.

Louisa Crispe, chargée de projet pour la Fondation Danielle Mitterrand, a ensuite dévoilé à l’assemblée le projet soutenu par la commune de Chambly, en Inde. Le village de Mustikovila, situé dans l’Etat de l’Andhra Pradesh, est construit au bord d’un immense réservoir d’eau. Le système d’irrigation, rudimentaire, est source de gaspillage et ce sont les plus riches qui bénéficient des terres les mieux irriguées. La fondation travaille avec deux autres organisations non gouvernementales, Timbaktu Collective et Vista, qui œuvrent à mettre en place un système informatisé focalisé sur la gestion de l’eau et l’utilisation des terres en aval du réservoir. Ils mènent également des actions de sensibilisation et de formation qui permettront aux habitants du village de Mustikovila et aux autorités locales d’exploiter eux-mêmes ce système comme outil de gestion participative et durable de l’eau. Un des porteurs du projet, le Timbaktu Collective gère directement plusieurs écoles pour enfants venant de familles défavorisées. Un projet solidaire comme Chambly les aime !

Avant de repartir, la présidente de la Fondation France Libertés a salué l’engagement solidaire de la commune, porteuse d'eau depuis juin 2010.

Le saviez vous ?

- 1,5 milliard de personnes dans le monde ne disposent pas d’accès à l’eau potable
- 2,6 milliards ne sont pas raccordées à un réseau d’assainissement.
- Plus de 30 000 personnes meurent chaque jour en raison de problèmes de santé liés à l’eau.

Le mouvement des porteurs d’eau

Le mouvement des Porteurs d’eau, initié au Canada, est aujourd’hui présent dans plusieurs pays. Il répond au besoin de favoriser l’engagement et la prise de conscience des citoyens sur la question de l’eau, grâce à des actions de sensibilisation et à des activités pédagogiques. La Fondation France Libertés est le relais en France du mouvement des Porteurs d’eau.

Envoyer cette page par courriel Haut de page
Ma radio Chambly
AlloChambly
Facily, la vie facile à Chambly