Vous êtes dans : Accueil > Découvrir Chambly > Festivités > La Fête du Bois Hourdy > Archives du Bois-Hourdy > La fête du Bois-Hourdy 2009 aux couleurs du cirque

La fête du Bois-Hourdy 2009 aux couleurs du cirque

L'édition 2009 du Bois-Hourdy a cette année encore été riche en couleurs et en émotions.
Retour sur deux journées exceptionnelles...

Mardi 24 février 2009, fidèlement à la tradition, c'est la déesse qui a asséné le premier coup de hache sur le chêne légendaire.


Quelques coups de hache plus tard, et notamment ceux de Michel Françaix, député-maire et de Jean-Luc Ledez, président du comité du Bois Hourdy, c'est marc Garcia qui terminait de tronçonner le chêne. Puis, guidé à bras d'homme, l'arbre est lentement venu se poser sur la charrette prévue à cet effet. Après ce petit épisode dans la forêt de Ronquerolles, tout ce petit mode et bien d'autres encore se sont ensuite retrouvés vers 18 heures à la mairie de Chambly pour la cérémonie de remise des écharpes. Ainsi Aby, la déesse, Elise et aurélie, les demoiselles d'honneur, mais également Yoann, le commandant, ont revêtu écharpe et cape traditionnelles. Le temps de former le cortège et de remonter jusqu'au square Carnot pour aller chercher le chêne, une imposante foule s'était rassemblée place de la mairie. L'effervescence était palpable.
Maquillés, parfois même déguisés, jeunes et moins jeunes, en famille ou entre amis, les camblysiens attendaient sourire aux lèvres que soit dressé le chêne sur la place. Une fois immobilisé, les applaudissements de joie se sont fait entendre. Puis, après une aubade de l'harmonie de Chambly Moulin-neuf, c'est le tambour qui a retenti, annonçant l'arrivée du cortège et les derniers instants du Caremprenant. L'immense bonhomme de paille attendait son heure depuis tôt le matin. Au bras de Michel Françaix, la déesse suivie de ses demoiselles et du commandant, a effectué les trois tours rituels du Caremprenant avant de l'embraser. Il n'a fallu que quelques minutes pour que celui ci soit totalement en flamme, émerveillant les plus jeunes. Ainsi cette 761ème édition a débuté de la meilleure des manières.

La grande fête de dimanche 1er mars 2009 a attiré comme chaque année une foule immense.

Dès le matin, à l'ouverture du marché artisanal, nombreux étaient les curieux qui étaient venus admirer les créations des artisans et goûter aux spécialités diverses.
En début d'après-midi, Habillé de sa cape et de son haut de forme, fièrement monté sur son cheval, Yoann a emmené le défilé à travers toute la ville. Une fois encore, toutes les associations avaient rivalisé d'imagination. Le thème de cette année, le cirque, avait inspiré bon nombre de participants. Du char du Clec dans lequel Bernard Marlet faisait le tigre enfermé dans une cage à celui de l'association " Avec Chambly" aux mille et une couleurs en passant par le char musical de l'AC DOM-TOM, c'est un véritable enchantement pour les sens que nous ont offert les bénévoles Camblysiens tout au long de l'après-midi. Pendant ce temps, la fête foraine et ses multiples manèges battait son plein et laissait échapper cris de joie et éclats de rire.
En fin de journée, après la prestation de danse de Chambly Folk, le spectacle des clows Christo'os et de jolis airs de variété française interprétés par la chanteuse Clarisse, l'heure du chêne légendaire a sonné. Aby Gueye, la déesse, au bras de Michel Françaix, a emmené le cortège jusqu'au pied de l'arbre avant d'exécuter les trois tours rituels et de l'embraser. Très vite, les flammes se sont élevées, faisant monter rapidement la température ambiante. Dans la foulée, c'est un très joli feu d'artifice qui a émerveillé petits et grands. De multiples applaudissements ont conclu cette belle fête, comme chaque année absolument mémorable pour le commandant, la déesse et ses deux demoiselles d'honneur. Tous les quatres ont fait honneur à la tradition et à leur ville, par leur dynamisme et leurs sourires.
Vivement l'année prochaine !

Envoyer cette page par courriel Haut de page
Ma radio Chambly
AlloChambly
Facily, la vie facile à Chambly