Vous êtes dans : Accueil > Culture & Loisirs > Festivités > La Fête du Bois Hourdy

La Fête du Bois Hourdy

Il existe à Chambly, depuis le Moyen-âge, une fête annuelle, unique en France, célébrée dans la grande tradition populaire : la fête du Bois-Hourdy.

Un peu d'histoire...La fête du Bois-Hourdy remonterait à la venue de Louis IX (devenu Saint-Louis après sa canonisation en 1297) à Chambly en 1248.

On raconte que la coutume des Brandons à travers Champs, s'est transformée à l'occasion de la visite royale, en un monumental feu de joie, tel qu'on le voit encore aujourd'hui à Chambly.

Plusieurs mois avant la fête, traditionnellement en décembre, le Comité du Bois-Hourdy organise en présence des élus camblysiens et des associations participant à la fête un tirage au sort désignant la déesse du Bois-Hourdy et ses deux demoiselles d'honneur. Ce soir là est également présenté le commandant de la cavalcade.

 

Parallèlement, les bénévoles des associations débutent dans le plus grand secret la construction de leurs chars sur le thème défini par le comité du Bois-Hourdy. Imagination, dévouement et "système D" sont de mise !

Les festivités du Bois-HourdyLes festivités du Bois-Hourdy débutent chaque année le jour du mardi gras. Dès l'aube, le comité du Bois-Hourdy et les agents des services techniques municipaux sont à pied d’œuvre pour ériger, sur la place de l'hôtel de ville, un immense bonhomme de paille nommé le Carêmprenan.

En début d'après midi, un rituel centenaire débute : le comité du Bois-Hourdy et les agents des ateliers municipaux abattent en forêt un chêne, qui devient alors l'arbre légendaire. En amont de l'abattage, la déesse du Bois-Hourdy, le commandant et les demoiselles d'honneur frappent symboliquement l'arbre d'un coup de hache. Une fois l'arbre abattu, il est déposé sur la charrette centenaire du Bois-Hourdy qui permettra de le transporter jusqu'au centre-ville de Chambly le soir venu.

Après la remise officielle des écharpes et une fois habillés des habits traditionnels du Bois-Hourdy, la déesse, les demoiselles d'honneur et le commandant forment un cortège avec les membres du Bois-Hourdy. Précédé de l'harmonie de Chambly, le cortège se rend à pied jusqu'au square Carnot où est stationné le tracteur auquel est attelée la charrette du Bois-Hourdy contenant l'arbre abattu en début d'après-midi. Le cortège revient ensuite sur la place de l'hôtel de ville, avec le chêne. Fidèlement à la tradition qui remonte au moyen-âge, le chêne légendaire est érigé sur la place de l'hôtel de ville. S'il est toujours dressé à l'aide de cordes par la population comme à l'origine de la fête, la manœuvre est aujourd'hui sécurisée grâce à une grue mécanique.

Après avoir participé à l'érection du chêne, la déesse du Bois-Hourdy et son cortège, précédés d'un pompier tenant une torche, effectuent trois fois le tour du Carêmprenant avant de l'embraser. La légende raconte que le bonhomme de paille était brûlé pour éloigner les mauvais esprits et favoriser les récoltes des champs. Plusieurs milliers de personnes assistent chaque année à ce premier temps fort des festivités du Bois-Hourdy.

Le samedi suivant, l'église Notre-dame de Chambly accueille un grand concert gratuit, organisé par le service association de la mairie. Il est traditionnellement suivi par près de 300 personnes.

C'est le dimanche de Carême, soit le dimanche qui suit le mardi gras, qu'a lieu la grande cavalcade du Bois-Hourdy. Ce défilé carnavalesque réunit les chars réalisés et décorés par les bénévoles, qui paradent à travers la commune. Dès 15 heures et jusque 17 heures, les membres des associations participantes sont déguisés et font la fête sur et autour des chars. Une demi douzaine de fanfares et harmonies venues de tout le département, placées entre les chars, égayent encore davantage le défilé. Entre 6000 et 9000 camblysiens et habitants des communes alentours assistent chaque année à cette grande cavalcade costumée. Pour compléter la fête, un marché artisanal et de nombreuses animations sont proposés tout au long de la journée.

Pour clore les festivités, la déesse, le commandant et les deux demoiselles d'honneur, reforment un cortège avec les responsable du Comité du Bois-Hourdy et les élus camblysiens vers 19 h 30. Ensemble, ils effectuent trois fois le tour de l'arbre légendaire avant que la déesse n'embrase les fagots de paille et de bois placés au pied du chêne. L'immense brasier qui s'élève alors, suivi d'un grand feu d'artifice, constituent le clou de la fête du Bois-Hourdy.

Belle ambiance au rebond du Bois-Hourdy

Pas moins de 160 personnes ont répondu à l'invitation du Comité du Bois-Hourdy pour le traditionnel "rebond" de la fête, samedi 27 février 2016.

Louise Delacour, 17 ans, déesse du Bois Hourdy

L'ensemble du Comité du Bois-Hourdy était réuni à l'espace François-Mitterrand vendredi 8 décembre en soirée, pour le tirage au sort de la déesse de la fête du Bois-Hourdy 2017.

Le défilé du Bois-Hourdy est reporté a ce dimanche 12 mars

La 769è édition de la fête légendaire du Bois-Hourdy est annulée en raison des conditions climatiques (vigilance orange) et reportée à dimanche prochain, le 12 mars.

Les premières photos du 769è Bois-Hourdy

En attendant la cavalcade costumée qui aura lieu ce dimanche 12 mars, et si vous jetiez un œil aux premières photos prises lors du lancement des festivités le jour du mardi gras et au concert du samedi ?

A voir également :

Envoyer cette page par courriel Haut de page
Ma radio Chambly
AlloChambly
Facily, la vie facile à Chambly