Vous êtes dans : Accueil > Cadre de vie > L'aménagement urbain > Les projets de la ville > Les projets de la ville devenus réalité > Agrandissement de la maison de retraite Louise Michel

Agrandissement de la maison de retraite Louise Michel

Depuis juillet 2009, la Maison de retraite Louise Michel subit une véritable cure de jouvence. L'ensemble du bâtiment va être réhabilité et une extension de la capacité d'accueil est prévue, avec notamment la création d'une unité Alzheimer de 13 lits.

Cette maison de retraite -appelée aussi Etablissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)- a été mise en service en 1987 et compte 51 lits, répartis en 35 chambres individuelles et 8 chambres doubles.

La création de cette unité spécifique de soins Alzheimer va répondre à une demande importante et toujours croissante. Actuellement, l'établissement ne compte que 3 places en accueil de jour, ce qui est loin d'être satisfaisant pour répondre à la demande.

Les travaux engagés permettront de nombreuses avancées :

- La capacité d'accueil va passer de 51 lits à 81 chambres individuelles
- Toutes les chambres possèderont chacune douche et cabinet de toilette privatifs.
- Une unité de 13 lits pour les malades d'Alzheimer va être créée.
- L'ensemble du bâtiment sera remis aux normes (surface des chambres, espaces de circulation)
- Les lieux de vie seront agrandis pour davantage de convivialité.
- Un parking souterrain d'une quarantaine de places va être créé, ce qui permettra de supprimer celui situé derrière le bâtiment. Laissant ainsi place à davantage d'espaces verts.

Les architectes (cabinet Gallois Dudzik et associés) ont proposé que les travaux soient réalisés en 3 phases afin de minimiser les gênes occasionnées aux résidents.
Ainsi, la première partie des travaux concernera l'agrandissement, avec le prolongement des deux bras du « V » que forme le bâtiment.
Ensuite, une fois cette opération terminée, les résidents seront installés dans les locaux flambants neuf pendant que sera réalisée la vitrine centrale au centre du bâtiment, améliorant considérablement les lieux de vie commune.
Enfin, il s'agira de réhabiliter toute la partie ancienne.

Michelle Mochalski, directrice de l'établissement, est heureuse que débutent les travaux, qui devenaient réellement nécessaires, même si le bâtiment n'a qu'un peu plus de 20 ans (les normes évoluent très vite). "Cette opération va considérablement améliorer le confort des résidents et offrir une unité de soins parfaitement adaptée aux malades d'Alzheimer" explique t-elle. La durée des travaux est estimée à 24 mois.

Envoyer cette page par courriel Haut de page
Ma radio Chambly
AlloChambly
Facily, la vie facile à Chambly